UN HOMME INTÈGRE

de Mohammad Rasoulof

Avec Reza Akhlaghirad, Soudabeh Beizaee, Nasim Adabi...

Iran, 2017, 1h58, vostf

Prix Un certain regard, Cannes 2017

Ce film est programmé dans le cadre du festival Télérama




Synopsis

Reza, installé en pleine nature avec sa femme et son fils, mène une vie retirée et se consacre à l’élevage de poissons d’eau douce.
Une compagnie privée qui a des visées sur son terrain est prête à tout pour le contraindre à vendre.
Mais peut-on lutter contre la corruption sans se salir les mains ?


Actualité du cinéaste

Si le film contourne magistralement la censure, le cinéaste, Mohammad Rassoulof, est privé de sa liberté de circuler.
Aujourd’hui ce film a une double importance. Du point de vue du cinéma c'est une oeuvre qui contourne magistralement la censure (il aura même pu aller jusqu’au festival de Cannes avec son équipe où il a obtenu le prix "Un certain regard" et sortir en salles à l’étranger même si il est interdit en Iran). Dans le réel le cinéaste, lui, Mohammad Rassoulof, s’est vu retiré son passeport à son retour en Iran, interrogé et accusé d’ « activités contre la sécurité nationale » et de « propagande contre le régime ». Il risque six ans d’emprisonnement et attend sa prochaine convocation dans ce qui ressemble fort à une assignation résidence. France Culture (lire l'article dans son intégralité >>)
Signez la pétition >>

Extrait de critique

« Comme l’avocate d’Au revoir, Reza ­s’attend toujours à voir débarquer les hommes de main du potentat local pour fouiller ses placards, à la recher­che d’un indice qui pourrait le fragiliser. Le cinéaste entretient, par sa mise en scène chirurgicale, une tension permanente. S’il abusait auparavant des procédés visuels pour exprimer l’enfermement, il est ici d’une sobriété glaçante. Des aboiements au loin dans la nuit suffisent à créer l’angoisse. Le film devient vite un cauchemar éveillé aux images et aux sons traumatisants : vacarme des corbeaux qui planent au-dessus des étangs, maison en flammes au crépuscule… » Télérama (lire l'article dans son intégralité >>)


En savoir plus

Le revue de presse Allociné >>
Interview du cinéaste sur le site officiel >>


Séances : jeu 25/01 à 18h, sam 27/01 à 18h, dim 28/01 à 20h30, lun 29/01 à 18h au cinéma Les Lobis.