SIDEWALK STORIES >> Du 23 au 31 janvier 2014

Sidewalk stories de Charles Lane

Avec Charles Lane, Tom Alpern, Nicole Alysia...
Etats-Unis, 1989, vostf



Synopsis

Vous avez la nostalgie du Kid de Charlie Chaplin ? Allez voir Sidewalk stories, réalisé dans les années 80 par Charles Lane et tourné dans le New York des sans abris !
A New York, en plein hiver, un artiste de rue noir gagne sa vie en dessinant le portrait de passants. Il emménage bientôt dans le sous-sol d'un vieil immeuble abandonné. Un soir, il est témoin, dans le quartier de Manhattan, du meurtre d'un homme. Il recueille sa petite fille de deux ans, et, au même moment, vit une histoire d'amour avec une jeune femme de son âge.



Bande annonce

(Cliquez en bas à droite de l'image pour visualiser la vidéo en mode "plein écran")



Extraits de critiques

« Silent-movie bercé par un jazz doux, cette réécriture du Kid promène dans l’adversité de la grande ville une grâce radicale, où chaque gag mélancolique révèle et conjure la violence du quotidien. Plus encore que chez Chaplin, le burlesque se soutient d’un imparable réalisme. Ce dont on ne parle pas, celui qui doit se taire, il faut le montrer. Ses gestes fragiles, ses solutions immédiates à chaque situation, sa gaucherie dans l’amour avec une jeune femme dont il fait le portrait, c’est la joie folle retrouvée auprès d’un Keaton noir, tours et retours de l’homme qui ne rit jamais. » Luc Chessel, Les Inrockuptibles (> Lire l'article dans son intégralité)

« Drôle de pépite que Sidewalk Stories, conte moral, hommage au cinéma de Chaplin et radioscopie sans concession de l’envers peu glorieux du rêve américain : une pauvreté invisible et indicible, à laquelle le réalisateur va se charger de donner un visage et, paradoxalement... une voix. En 1989, vingt ans avant The Artist, Charles Lane, alors jeune réalisateur de 26 ans, prend le pari fou de tourner en deux semaines, dans les rues de New-York enneigées en plein mois de février, un film muet, en noir et blanc, sans même un intertitre. Sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 1989, Sidewalk Stories est rapidement tombé dans l’oubli. Deux décennies plus tard, le film que l’on découvre cet automne grâce aux efforts conjoints de Carlotta, du CNC et de la Cinémathèque de Bologne est une œuvre audacieuse, un hommage aux pionniers du cinéma qui évite pourtant l’écueil du pastiche nostalgique. Le film joue des référents pour mieux nourrir un geste cinématographique résolument de son temps, précis, nécessaire.» Ariane Prunet, Critikat.com (> Lire l'article dans son intégralité)

 

Plus d'infos sur Internet

> La fiche Allociné

> Le site du distributeur

 

Horaires des séances

jeu. 23 jan. > 18h et 20h30
sam. 25 jan. > 16h
dim. 26 jan. > 21h
lun. 27 jan. > 18h et 21h
ven. 31 jan. > 18h

Projections au cinéma Les Lobis : 12 Avenue du Maréchal Maunoury, 41000 Blois.