LA DANZA DE LA REALIDAD >> Du 15 au 21 janvier 2014

La Danza de la realidad d’Alejandro Jodorowsky

Avec Alejandro et Brontis Jodorowsky
Chili, 2013, 2h10, vostf
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs




Synopsis

"M'étant séparé de mon moi illusoire, j'ai cherché désespérément un sentier et un sens pour la vie." Cette phrase définit parfaitement le projet biographique d'Alexandro Jodorowsky : restituer l'incroyable aventure et quête que fut sa vie.
Le film est un exercice d’autobiographie imaginaire. Né au Chili en 1929, dans la petite ville de Tocopilla, où le film a été tourné, Alejandro Jodorowsky fut confronté à une éducation très dure et violente, au sein d’une famille déracinée. Bien que les faits et les personnages soient réels, la fiction dépasse la réalité dans un univers poétique où le réalisateur réinvente sa famille et notamment le parcours de son père jusqu’à la rédemption, réconciliation d’un homme et de son enfance.

Festival Télérama
Ce film est proposé par le cinéma Les Lobis et soutenu par Ciné’fil dans le cadre du festival Télérama du 15 au 21 janvier. Le tarif est de 3€ la place. Sur présentation du "pass", complété du nom et de l'adresse du porteur, la caissière donnera une carte valable pour deux personnes durant toute la manifestation. Ce "pass" sera disponible dans Télérama des 8 et 15 janvier.
Voir le programme complet
Voir les autres films soutenu par Ciné'fil : L'Inconnu du lac, Snowpiercer, Le Transperceneige.
Soutenez l'évènement sur Facebook

Bande annonce

(Cliquez en bas à droite de l'image pour visualiser la vidéo en mode "plein écran")




Extraits de critique

« Est-ce son caractère autobiographique, son ancrage dans une réalité concrète, fût-elle transcendée, qui permet à Jodorowsky de se débarrasser de tout un fatras à prétention philosophique qui gâtait la deuxième partie de La Montagne sacrée ? Se définissant volontiers comme «pseudo-magicien», l’homme a de multiples talents : dramaturge, metteur en scène, acteur, chorégraphe, peintre, romancier, scénariste de bandes dessinées (...). Ici on retrouve le talent plastique de son auteur, son chromatisme flamboyant mais que servent une mise en scène frontale, sans affréteries (beau travail du chef opérateur Jean-Marie Dreujou) et une succession de tableaux qui retracent son enfance.
(...) Alejandro Jodorowsky revient avec cette oeuvre forte qui, autant qu’une réconciliation avec son enfance, est un épanouissement de son art. » Michel Ciment, Positif


Plus d'infos sur Internet

> La revue de presse Allociné

> Anecdote de tournage


Horaires des séances

jeu. 16 jan. > 20h30
dim. 19 jan. > 18h
lun. 20 jan. > 18h
mar. 21 jan. > 21h

Projections au cinéma Les Lobis : 12 Avenue du Maréchal Maunoury, 41000 Blois.