A l'affiche en mai et juin 2016

.

......

Le Sous-Bois des insensés
Un film de Martine Deyres
France, 2010, 1h19
Séance présentée par Yannick Oury-Pulliero, et Martine Deyres, mercredi 11 mai à 20h30, en partenariat avec l’association culturelle de La Borde.

Depuis son bureau de la clinique de La Borde qu’il a créée en 1953, Jean Oury raconte une vie passée à accueillir la folie. Témoignage précieux d’un des acteurs majeurs de la psychiatrie du XXe siècle, ce film nous invite à partager la qualité d’une rencontre dont les enjeux excèdent de toutes parts le champ clinique et nous rappelle à une essentielle reconquête d’humanité.
Douceur, humour, révoltes et impertinence alternent tout au long de ces entretiens passionnants, tournés peu avant sa mort le 15 mai 2014.
.

Réservation conseillée, sur place où en ligne ici >>
Recommander sur Facebook >>
Lire le dernier article de La Gazette dans La Nouvelle République >>

.
.

.

.




Le Fils de Joseph
Un film d’Eugène Green
Avec Victor Ezenfis, Natacha Régnier, Mathieu Amalric, Fabrizio Rongione...
France, Belgique, 2016, 1h55

Vincent, un adolescent, a été élevé avec amour par sa mère, Marie, mais elle a toujours refusé de lui révéler le nom de son père. Vincent découvre qu’il s’agit d’un éditeur parisien égoïste et cynique, Oscar Pormenor. Le jeune homme met au point un projet violent de vengeance, mais sa rencontre avec Joseph, un homme un peu marginal, va changer sa vie, ainsi que celle de sa mère.

Séances : jeudi 12 mai à 18h et 20h45, samedi 14 mai à 16h, dimanche 15 mai à 20h30, lundi 16 mai à 18h et 20h45, jeudi 19 mai à 20h30, vendredi 20 mai à 18h, lundi 23 mai à 18h au cinéma Les Lobis.
.

En savoir plus >>
Voir la bande annonce >>

Ecouter l'interview d'Eugène Green par le GNCR >>

.

.



.

.



Une aussi longue absence
Un film d’Henri Colpi
Avec Alida Valli, Georges Wilson...
Scénario de Marguerite Duras
France, Italie, 1961, 1h38
Palme d’or à Cannes en 1961

Depuis la disparition de son mari, déporté par les Allemands en 1944, Thérèse Langlois tient seule son café à Puteaux. Un clochard passe régulièrement devant le café et Thérèse, après quelques hésitations reconnaît formellement son mari, déclaré mort depuis quinze ans… Mais ce clochard est amnésique, et malgré les efforts de Thérèse, il ne la reconnaît pas plus qu'il ne reconnaît les membres supposés de sa famille qu'elle va faire venir à Puteaux. Il a perdu la mémoire de tout ce qui précède son réveil dans un champ allemand, après une évasion probable d'un camp de concentration. Il ne se souvient d'aucun élément de son passé d'avant ce réveil. Il n'a qu'une mémoire, celle de la musique, de la musique italienne d'opéra, mais ignore d'où cette mémoire lui vient. Un mélodrame sensible et émouvant...

Séances : jeudi 19 mai à 18h, samedi 21 mai à 16h, dimanche 22 mai à 20h30, lundi 23 mai à 20h30, vendredi 27 mai à 18h, au cinéma Les Lobis.
.

Voir un extrait >>
En savoir plus >>

.
.

.

.



Chala, une enfance cubaine
Un film d'Ernesto Daranas
Avec Alina Rodriguez, Silvia Aguila...
Cuba, 2015, 1h48, vostf

Chala est un jeune garçon de 12 ans, qui vit seul avec sa mère et fait face aux multiples difficultés de la vie, notamment en élevant des pigeons et en fréquentant les combats de chiens clandestins. Son tempérament rageur et bagarreur s’exprime à l’école, même si la jolie Yéni en fait un amoureux transi… Malgré le soutien de sa vieille maîtresse, Carmela, qui l’a pris en affection, les autorités veulent l’envoyer en pension…
« Les 400 coups à Cuba » France Ô

Séances : jeudi 26 mai à 18h et 20h30, samedi 28 mai à 16h, dimanche 29 mai à 20h30, lundi 30 mai à 18h et 20h30, vendredi 3 juin à 18h au cinéma Les Lobis.
.

Voir la bande annonce >>
En savoir plus >>

.
.

.

.





Happily Ever After
Un film de Tatjana Božić
Avec Tatjana Božić...
Pays-Bas, Croatie, 2014, 1h23, vostf

Visiter ses ex quand votre couple bat de l'aile ? Elle l'a fait. Après avoir enchaîné des relations amoureuses mouvementées et passionnelles, la cinéaste Tatjana Božić décide, caméra au poing, de prendre la route pour retrouver ses anciens amants et comprendre ce qui n'a pas fonctionné. Un road-movie amoureux, décalé et sans concessions à travers l'Europe.

Le mot de Ciné'fil
Journal d’une amoureuse de l’amour...
Un film à la fois impudique et sincère.
« Tu es comme moi » avait dit la mère, « tu ne seras jamais heureuse ». Mais sa fille est libre, amoureuse de l’amour et cinéaste. Elle a parcouru l’Europe pour son travail et, de Moscou à Londres, a rencontré Pavel, Frank, Jacob et les autres. Pavel lui a appris à penser, a fait de sa vie un roman russe puis l’a quittée comme ont fui tous ses amants.
La cinéaste part alors à la recherche de ses amoureux  passés pour  comprendre ce qui a cloché et tenter de sauver le couple qu’elle forme avec Rogier le Hollandais. Rendez-vous est d’abord  pris avec Pavel puis le périple continue avec Alexei son grand amour « au bord du gouffre ». Au fil de ses rencontres avec ses ex, Tatjana Božić brosse l’autoportrait à la fois humoristique et mélancolique d’une femme avide d’expériences mais aussi née dans un pays patriarcal sur le point de s’effondrer lorsqu’elle débute sa vie amoureuse. Son odyssée à la fois impudique et sincère de femme de l’Est qui tente d’être libre atteint parfois l’universel, particulièrement lorsqu’elle évoque le destin triste de sa mère qui lui conseillait de ne jamais se marier et dont la mémoire est au cœur de ce film qui confronte une existence individuelle au collectif et à l’histoire. Comment  peut-elle échapper à la répétition, elle à qui ses amants reprochent sa posture de victime et sa façon d’abandonner pour eux ce qui les a séduits : sa liberté ?

Le travail de montage juxtapose plusieurs époques, des photos jaunies aux bouts de films de famille, des portraits de femmes rencontrées aux retrouvailles parfois nostalgiques avec ses amants , mais aussi des séquences crues de cinéma vérité montrant ses querelles de couple avec Rogier. Et la cinéaste documentariste de poursuivre sa quête dans une démarche affectueuse qui ne règle aucun compte tout en posant cette question : qu’est-ce qui fait l’amour durable ? Le cinéma peut-il aider à être soi-même au prix de la solitude ?

Séances : jeudi 2 juin à 18h et 20h30, samedi 4 juin à 16h, dimanche 5 juin à 20h30, lundi 6 juin à 18h et 20h30, vendredi 10 juin à 18h au cinéma Les Lobis.
.

Voir la bande annonce >>
En savoir plus >>

.

.

.

.
Le Climat, les hommes et la mer
Un film de Christophe Cousin et Michaël Pitiot
France, 2015, 1h50, vostf
Séance en plein air samedi 11 juin à 22h, aux Hauts de Loire (à Onzain) en partenariat avec ArteCisse dans le cadre du festival H2O.
Remerciements à Tara Expéditions

Quatre témoins qui vivent au contact de la mer, nomade de la mer de Sulu, pêcheur de calamar géant au Pérou, vigie de l’Arctique, scientifiques à bord de Tara le long des côtes du Groenland, nous racontent le lien intime entre océans et climat et les dangers qui  menacent ce lien.
.
Voir un extrait >>
Voir la programmation du festival >>
.
.

.

.



Dieu, ma mère et moi

Un film de Federico Veiroj
Avec Álvaro Ogalla, Nicolás Saad, Gonzalo Delgado...
Espagne, Uruguay, France, 2015, 1h21, vostf

Gonzalo Tamayo, madrilène d’une trentaine d’années, poursuit toujours ses études de philosophie, sans grande conviction. Au tournant de sa vie d’adulte, Gonzalo pense qu’un obstacle entrave son aspiration à réinventer sa vie : on ne lui a jamais demandé son consentement pour être baptisé ! Il décide donc d’apostasier et entreprend des démarches pour être radié des livres de l’Eglise. Il voit dans cette rupture radicale la fin de ses tourments et de son attachement à sa mère. Il entre alors dans une course folle, de prélat en cardinal, entraînant dans son sillage un doux chaos. A travers cette quête irraisonnée aux yeux de tous, il revisite son passé et est envahi par de drôles de visions. Va-t-il accéder à sa liberté ?

Séances : jeudi 9 juin à 18h et 20h30, samedi 11 juin à 16h, dimanche 12 juin à 20h30, lundi 13 juin à 18h et 20h30, vendredi 17 juin à 18h au cinéma Les Lobis.
.

Voir la bande annonce >>
En savoir plus >>

.

.


.

.



No Land’s Song
Un film d’Ayat Najafi
Avec Sara Najafi, Parvin Namazi, Sayeh Sodeyfi, Jeanne Cherhal...
France, Allemagne, 2014, 1h31, vostf
Ce film est programmé en écho à la Fête de la musique (21 juin).

En Iran, depuis la révolution de 1979, les femmes n'ont plus le droit de chanter en public en tant que solistes. Une jeune compositrice, Sara Najafi, avec l'aide de trois artistes venues de France (Elise Caron, Jeanne Cherhal et Emel Mathlouthi), va braver censure et tabous pour tenter d'organiser un concert de chanteuses solo. A la fois thriller politique et voyage musical, ce documentaire oscille entre l'humour et la rage face à l'injustice.

Le mot de Ciné'fil
« Un documentaire iranien féministe et engagé qui dénonce l’interdiction pour les femmes de chanter et montre comment fonctionne la censure  (entendre  par exemple les propos du théologien sur le danger de la fréquence des voix féminines parce que le chant excite le désir ou les réponses sur écran noir du ministère de la culture et de la guidance islamique…) mais c’est aussi un hommage aux grandes voix persanes du passé qui chantaient sans voile.
Compositrice, la sœur du réalisateur engage un combat de 3 ans que l’on suit pas à pas et qui aboutit à un concert grâce aussi à des chanteuses françaises comme Jeanne Cherhal et à la chanteuse rebelle tunisienne. Sa détermination est impressionnante malgré les embûches, malgré l’espoir du à l’élection d’Hasan Rohani qui n’empêche pas le ministère de la guidance islamique d’intervenir et  de continuer à censurer (facebook,interdiction de caméras et d’enregistrement. Beauté du moment où la chanteuse tunisienne dédie sa chanson à la jeunesse iranienne au nom de la jeunesse tunisienne :" je suis les libres du monde uni… de cartouches je suis..." »

Séances : jeudi 16 juin à 18h et 20h30, samedi 18 juin à 16h, dimanche 19 juin à 20h30, lundi 20 juin à 18h et 20h30, vendredi 24 juin à 18h au cinéma Les Lobis.
.

Bande annonce >>
En savoir plus >>

.

.


.

.

Soleil de plomb
Un film de Dalibor Matanic
Avec Tihana Lazovic, Goran Markovic, Nives Ivankovic...
Croatie, Serbie, Slovènie, 2015, 2h03, vostf

Soleil de Plomb met en lumière trois histoires d’amour, à travers trois décennies consécutives, dans deux villages voisins des Balkans marqués par une longue histoire de haine inter-ethnique. Soleil de Plomb est un film sur la fragilité – et l’intensité – de l’amour interdit.

Trois histoires d’amour, à travers trois décennies consécutives, dans deux villages voisins des Balkans marqués par une longue histoire de haine inter-ethnique. Soleil de Plomb est un film sur la fragilité – et l’intensité – de l’amour interdit.

Film recommandé par l’association Europe ensemble.

Séances : jeudi 23 juin à 18h et 20h30, samedi 25 juin à 16h, dimanche 26 juin à 20h30*, lundi 27 juin à 18h et 20h30*, jeudi 30 juin à 18h au cinéma Les Lobis. * Les séances des 26 et 27 juin ont lieu pendant la Fête du cinéma.
.
Voir la bande annonce >>
En savoir plus >>

.

.

.

.



Baden Baden
De Rachel Lang
Avec Salomé Richard, Claude Gensac, Swann Arlaud, Zabou Breitman...
France, Belgique, 2016, 1h35
Repéré au Festival Premiers plans d’Angers
Pour fêter la fin de sa saison cinématographique, Ciné'fil propose une rencontre avec Rachel Lang réalisatrice jeudi 30 juin. Rendez-vous dès 20h au Lobis Bar pour autour d'un verre offert (film à 20h30). Pour ceux qui le souhaitent, la soirée commence dès 19h autour d'un buffet (réservation conseillée par mail à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser. / participation de 5€)

Après une expérience ratée sur le tournage d'un film à l'étranger, Ana, 26 ans, retourne à Strasbourg, sa ville natale. Le temps d'un été caniculaire, elle se met en tête de remplacer la baignoire de sa grand-mère par une douche de plain pied, mange des petits pois carotte au ketchup, roule en Porsche, cueille des mirabelles, perd son permis, couche avec son meilleur ami et retombe dans les bras de son ex. Bref, cet été là, Ana tente de se débrouiller avec la vie.

Une comédie toute en fantaisie subtile, qui parle du difficile passage à l’âge adulte, avec une jolie galerie de personnages « miroirs » d’Ana, oscillant entre désarroi et énergie vitale.

Séances : jeudi 30 juin à 20h30*, vendredi 1er juillet à 18h, samedi 2 juillet à 16h, dimanche 3 juillet à 20h30, lundi 4 juillet à 18h et 20h30, vendredi 8 juillet à 18h au cinéma Les Lobis.
.

Bande annonce >>
En savoir plus >>

.

.


.

.




Attention, le film "Le Plongeon" ("The Swimmer") de Frank Perry est remplacé par :
.

Milou en mai
Un film de Louis Malle
Avec Miou-Miou, Michel Piccoli, Michel Duchaussoy...
France, 1990, 1h48
Jazz et cinéma au bord de l'eau - Séance en plein air samedi 16 juillet aux Douves d’Onzain en partenariat avec Les Arts d’Hélion.
19h : duo Living Room (
Laure Berneau au chant et Laurent Stenne à la guitare)
21h30 : film

Réservez >>


Une vieille dame s'éteint dans une grande demeure du Sud-Ouest. Son fils, Milou, qui a soixante ans et qui s'occupe de la propriété, convoque pour l'enterrement son frère Georges et sa belle-soeur Lily, sa nièce Claire, sa propre fille, Camille et le reste de la famille. Mais nous sommes en mai 1968. Depuis deux semaines Paris est a feu et a sang...