Quinzaine du cinéma hispanique >> ABRACADABRA


ABRACADABRA

de Pablo Berger

Avec Antonio de la Torre, Roberto Alamo...

Espagne, France, 2017, 1h36, vostf

Sortie nationale le 3 janvier

 



Pour se reposer de sa dure journée de travail au chantier, Carlos préfère de loin la bière aux sorties culturelles. Macho typique, il regarde le football avec bien plus d'attention que sa femme, pourtant aujourd'hui toute en beauté pour un mariage. Lors de la cérémonie, Carlos participe à une séance d'hypnose organisée par le cousin de Carmen, dont il se moque allégrement. Le lendemain matin, Carlos nettoie et range tout l'appartement et, des étincelles dans les yeux, apporte à Carmen son petit déjeuner au lit... Quelque chose a changé ! .


Abracadabra vu par Abusdeciné.com

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'auteur espagnol Pablo Berger aime mettre en scène des histoires originales et composer des univers à part entière. Après avoir fait sensation début 2013 en adaptant « Blanche neige » en noir et blanc (Blancanieves) à la manière d'un film muet, le voici qui nous propose un scénario aux multiples facettes, entre drame amoureux, comédie fantastique et thriller psychologique. Et le mélange fonctionne à merveille grâce à l'étrangeté de certaines situations ou personnages, ajoutant au suspense ambiant et rendant au final l'improbable intrigue principale presque crédible, ou tout au moins désirable.
Car c'est bien avant tout du personnage de la femme que traite Abracadabra, de ses désirs presque oubliés, de ses espoirs enfouis profonds, de cet amour auquel elle a pratiquement renoncé, la faute à un homme dominé par la colère. La transformation du comportement de celui-ci est alors le vecteur de fantasmes et désirs qui pourraient bien reformer une envie de vie. Mais le scénario ahurissant signé Pablo Berger réservera bien des surprises, interrogeant à la fois la capacité à repartir sur de nouvelles bases et l'essence même du sentiment amoureux. Maribel Verdú excelle dans ce registre, entre incrédulité et espoirs renaissants, disséquant chacun des gestes de son bourrin de mari, pour mieux percevoir le réel changement.
[...] Avec une maîtrise déconcertante, Pablo Berger enchaîne d'improbables scènes dignes de films d'horreur où le filmage rapproché des visages domine, avec des scènes de pure comédie. Se permettant des clins d'œils aussi bien à L'Exorciste qu'à Taxi Driver ou La Fièvre du samedi soir, Abracadabra est de ces films qui vous surprennent à chaque nouvelle scène, pour mieux vous égarer dans ses multiples pistes, ou vous émouvoir dans ses conclusions. Sans nul doute l'un des films à ne pas rater cet automne.


En savoir plus

Voir la bande annonce >>

 

.Enseignants.

Disciplines : espagnol, cinéma.
N
iveau : seconde, première, terminale.
Notions, thèmes :
relation familiale, rôles sociaux de genre, surnaturel.

Ressources pédagogiques :
Télécharger le dossier de presse >>
Pour organiser une séance : envoyez votre demande par mail à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser. (si possible avant les vacances de Noël).



Séances "tout public" : mer 10/01 à 18h, jeu 11/01 à 20h30, sam 13/01 à 16h, dim 14/01 à 14h, lun 15/01 à 18h, jeu 18/01 à 18h, sam 20/01 à 18h, lun 22/01 à 20h30, mar 23/01 à 18h, jeu 25/01 à 20h30 et ven 26/01 à 18h au cinéma Les Lobis.