AU SOLEIL MEME LA NUIT > Samedi 7 janvier à 16h

Un film d'Eric Darmon, Catherine Vilpoux et Ariane Mnouchkine
Avec Ariane Mnouchkine
France, 1996, 2h40



Depuis plus de trente ans, Ariane Mnouchkine suit avec sa compagnie un trajet unique et exemplaire. Avec ce film, tout au long des répétitions du “Tartuffe” de Molière, elle exprime au quotidien sa vie de théâtre. Le film montre les diverses étapes du travail. Tout d’abord le “laboratoire”: les comédiens répètent tous les rôles (aucun n’est distribué à l’avance) dans une recherche collective qui fait une grande place à l’engagement physique, à l’improvisation, au jeu. Ensuite, la mise en forme dans le décor tandis qu’une question reste très présente... Qui va jouer Damis, qui va jouer Valère ? Enfin, le réglage où l’acte théâtral devient œuvre en s’efforçant de conserver toute cette liberté d’où il procède.

Séance unique samedi 7 janvier à 16h dans la grande salle du cinéma Les Lobis

Ce film vous est proposé en écho au spectacle "Le Tartuffe de Molière" de Monique Hervouët programmé par la Halle aux Grains - Scène Nationale les mercredi 4 et jeudi 5 janvier. Renseignements et réservation : 02 54 90 44 00.
Les abonnés de la Halle aux grains et les spectateurs du spectacle "Le Tartuffe" bénéficient du tarif privilégié de 6,20€ sur présentation de leur carte/ticket. Possibilité d’organiser des séances pour les scolaires.



"ATTENTION : ne venez pas voir ce film en espérant voir se dérouler sous vos yeux la pièce de Molière, dont par ailleurs le texte est respecté à la virgule près par la troupe. Ariane Mnouchkine a suffisamment clamé son opposition à devenir une fournisseuse de l'émission « Au théâtre ce soir » (hélas !). Mais ce que nous offrent Eric Darmon et Catherine Vitoux est quelque chose de plus profond et de plus universel, qui élargira la vision de la pièce de ceux qui, comme moi, ont eu la chance de la voir à La Cartoucherie de Vincennes, mais qui, pour n'importe quel amateur de théâtre, est une merveilleuse illustration du travail d'une troupe et des souffrance du créateur qu'est son metteur en scène, surtout quand il s'agit « d'Ariane », dont l'imposante carrure olympienne est omniprésente" Claude Joigny (président de Ciné'fil)



Voir le site du Théâtre du soleil
Voir la présentation du film par le Théâtre du Soleil
Voir le blog d'Ariane Mnouchkine