ROUES LIBRES >> Les 24 et 25 novembre


ROUES LIBRES

d’Attila Till

Avec Zoltán Fenyvesi, Szabolcs Thuróczy, Ádám Fekete...
Hongrie, 2016, 1h42, vostf
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 



Rencontre improbable entre trois hommes en fauteuil roulant redonne à chacun goût à la vie. Surtout quand l’un d’eux décide d'utiliser leur handicap comme couverture pour se mettre au service de la mafia locale... Une comédie noire et incorrecte, rythmée comme un film d’action et mise en scène comme une bande dessinée !.

Ce film est programmé dans le cadre du festival bdBOUM du 24 au 26 novembre à Blois.

 

Le mot de Ciné'fil

Oui, oui ! Il était déjà à l’affiche au mois de juin dernier. Ciné’fil vous offre à nouveau une chance de voir cette revigorante comédie d’action, et ce pour deux raisons. D’une, vous êtes peu à avoir profité de sa diffusion estivale, or les happy-few en font d’excellents retours ! De deux, le festival bdBOUM est une excellente occasion de mettre en lumière un aspect du film : l’usage inédit de la bande dessinée dans la narration du film. Car l’un de nos trois Pieds Nickelés s’adonne à cet art...

Ruspaszov, ancien pompier, est en fauteuil roulant depuis trois ans suite à un accident de travail. Le cynisme et l’alcool l’aident de moins en moins à supporter son état. Un jour, le hasard met sur sa route deux adolescents également frappés par des handicaps : Zolika, passionné de bande dessinée et Barba Papa, qui se parfume toujours au cas où il croiserait une fille. Leur rencontre improbable redonnera à chacun goût à la vie. Surtout quand Rupaszov, se mettant au service du chef de la mafia locale, décide d’utiliser leur handicap comme couverture...
Outre un humour, forcément très noir, Roues libres pose un regard sans tabou, sans complaisance ni misérabilisme sur la condition de personne handicapée. Roues Libres réussit le pari de nous faire rire d’eux avec eux, d’autant plus que les rôles de Zolika et Barba sont interprétés par de vrais acteurs handicapés. Cela ancre d’autant plus le récit dans le réel et dans sa volonté de dépeindre la réalité des difficultés liées au handicap.
C’est une comédie noire parsemée de dialogues incorrects, d’acteurs « à gueule » et d’explosions de violence jubilatoires. Un « buddy movie » chargé d’émotion à travers l’histoire d’un garçon qui recherche la figure paternelle et d’un adulte qui essaye de reconstruire sa vie après avoir tout perdu.
Pour toutes ces raison Roues Libres est clairement une vraie bonne surprise cinématographique à ne pas rater, car cette fois c’est votre dernière chance !


En savoir plus

Lire la revue de presse Allociné >>
Voir la bande annonce >>


Séances : ven 24/11 à 18h, sam 25/11 à 16h au cinéma Les Lobis.